Suite à des violences sexuelles, je ne me souvenais de rien jusqu’à il y a quatre ans où les souvenirs sont revenus. Cela a eu de nombreux effet sur ma vie car on ne se souvient pas d’un seul coup de toute cette violence sans que cela n’ai la moindre incidence. Ma vie a changé sur beaucoup d’aspects. Parfois en bien avec la thérapie que j’ai suivie et la vision de moi-même qui s’est modifiée. Je me sens moins coupable, je sais que les personnes horribles ce sont eux. Mais il y a malgré tout des côtés de ma vie qui s’en sont trouvé bouleversés et que je n’arrive pas à remettre en ordre.

Je suis en couple avec un homme vraiment gentil depuis une dizaine d’années. Avant la levée de l’amnésie traumatique, je pensais que tout allait presque bien dans ma sexualité. Puis une fois les souvenirs revenus il y a deux ans, j’ai commencé à fuir mon compagnon. Lors des rapports, d’un seul coup je pouvais avoir des flashs qui provoquaient comme un arrêt brutal de mon corps. C’était comme si tout se tétanisait. J’avais peur et je ressentais soudainement des douleurs physiques, mais je n’ai jamais osé rien dire, comment pourrait-il comprendre alors qu’il n’était même pas au courant de ce que j’avais subi ? Alors je prenais sur moi en ne disant rien et en « subissant » jusqu’à la fin, jusqu’à ce moment où je me dégoûtais. Je me sentais si bête et anormale…nulle. Je me demandais de plus en plus comment quelqu’un pourrait avoir le moindre plaisir à m’approcher. Petit à petit je me suis rendu compte que j’étais incapable de me laisser aller, incapable de m’abandonner totalement comme si une tour de garde restait sans arrêt active. J’ai constaté que ce moment ne pouvait pas être celui que je me représentais, c’est-à-dire dans une confiance absolue, et au fur et à mesure j’ai esquivé de plus en plus, jusqu’à aujourd’hui où nos relations sont inexistantes même si depuis il connaît la vérité.

Je vais devoir trouver une solution, réinitialiser les anciens paramètres afin de repartir à zéro, mais ce n’est vraiment pas simple quand vous n’avez que ces repères. Pas simple non plus quand la personne avec qui vous vivez ne connaît qu’une manière d’être et se trouve complètement désorienté lorsque ça change presque d’un seul coup. Est-ce que j’en serais capable avec mon mari? C’est une question à laquelle j’essaye de répondre chaque jour depuis quatre ans.

Alice 37 ans