Novembre 2019, j’ai 35 ans, un mari, 4 enfants… Mon médecin me met en arrêt de travail : cause épuisement, burn out, dépression, trouble du sommeil… 15 jours plus tard début “des flashs”, je n’y crois pas, je ne veux pas… Pourtant les souvenirs ressurgissent, mon cerveau a pu occulter pendant 30 ans les faits… Je perds pieds, j’assume pas, j’ai honte… je sombre… Je perds 17 kg, je me scarifie, je veux mourir… ma doctoresse me tend la main, elle me suit de près… Je commence un suivi psy… Mon mal être persiste. La honte, la peur se transforme en colère… J’avais entre 6 et 9 ans… Il était mon cousin… J’ai une haine profonde envers lui… Il n’avait pas le droit… Aujourd’hui, je vais mieux, je n’ai pas accepté mais je vis avec… Après 1 an, je viens de reprendre le boulot, j’ai arrêté mon suivi psy… Je continue mon cheminement avec mon mari, mes enfants… Je ne veux pas porter plainte, je ne veux pas faire de bruits, je ne veux pas que ma famille sache (seuls mon mari et professionnel le savent). Je me bats chaque jour pour retrouver de la légèreté… Je vais m’en sortir… Je ne maîtrise pas encore tout (crise d’angoisse) mais j’avance…

Les faits remontent à 30 ans mais pour moi, cela date que d’un an car avant je ne me souvenais pas… L’approche des fêtes me fait replonger, je dégringole, la première fois c’était lors d’une fête de famille… Ma tête ne me donne plus de nouveaux flashs info, je pense qu’elle m’a tout livré, tout ce que je devais savoir… mais elle est encombrée et va plutôt mal… J’étais au fond de la fosse que j’ai escaladée pour remonter mais sans cesse je trébuche et chute… Difficile de garder le cap… Me voilà avec un nouveau traitement, nouveau antidépresseur, nouveau antipsychotique et anxiolytique… Marre, marre de tout ça… Je cherche le chemin de la résilience. Parfois je pense y arriver et à d’autres moments pas pas du tout. Comment devenir une vraie de vraie résiliente ? J’ai demandé à mon mari ce qu’il voulait pour Noël. Il m’a répondu ” mon ancienne femme”… J’entraîne ma famille dans mon malheur, on ne s’en sortira pas indemne… Notre équilibre est perturbé…

Marie